Guide des vignobles de France

Pour vous aider à vous y retrouver

Introduction

LE pourquoi du comment

carte vins france Pour ceux qui sont un peu perdus face à toutes ces appellations et toutes ces régions du vin,  voilà quelques petites indications qui, je l’espère, pourront vous aider à y voir un peu plus clair. L’idée étant d’essayer de généraliser, il y a bien sûr des exceptions et tous les vins ne correspondent pas aux stéréotypes.

Alsace

blanc. Doux. Fruité. Aromatique.

L’Alsace, est principalement une région de grands vins blancs et les 2 crus les plus connus sont le Riesling et le Gewurztraminer (ce dernier, déjà, si vous arrivez à prononcer correctement le nom, vos amis pourront se dire que vous vous y connaissez plutôt bien 😉 ). Il y a bien sûr plusieurs appellations AOC et beaucoup de vins et de domaines différents mais bon courage pour les retenir ! Donc vous pouvez vous focalisez sur les 2 appellations génériques les plus « typiques » et les plus connus. Ces appellations se réfèrent au cépage. Le Gewurzt est assez facilement reconnaissable, c’est un vin blanc, souvent moelleux mais jamais trop, presque entre le doux et le sec mais surtout avec des notes de litchis, de fraise, d’ananas voire de rose. Le Riesling donne des vins secs, très aromatiques avec un côté vif et rafraichissant. On peut retrouver parfois des arômes atypiques d’hydrocarbures, quand on sent le goudron qui vient d’être coulé et qui chauffe avec le soleil (surprenant, ça donne souvent des sensations olfactives très complexes mais très intéressantes). C’est un vin qui peut se consommer en toute occasion ou se garder plus de 10 ans pour certains.  

Bordeaux

Rouge puissant. Bois ou Fruit. Blanc sec ou moelleux, floral .

Bordeaux ou la région bordelaise regorge de vins très différents les uns des autres. Cette diversité ce retrouve dans les 57 appellations différentes (en 2013). Tout le monde connait bien-sûr Yquem, Pétrus, Rothschild, Lafite, Margaux… et bien moi aussi mais juste le nom 😛 et il y en a 8 650 autres à découvrir. La diversité géologique des terroirs de Bordeaux confère aux vins beaucoup de qualité et de complexité. La particularité à Bordeaux ce sont les techniques d’élevage du vin qui donnent un bouquet singulier (souvent des arômes qui se rapprochent du bois) et une grande capacité de garde. Les vins de Bordeaux sont principalement des vins rouges (Médoc, Pauillac, Graves, Pessac Léognan…) (avec 89%) mais on trouve aussi du vin blanc sec (Entre-Deux-Mers) et du vin blanc moelleux et liquoreux (Loupiac, Sauternes). L’essentiel à retenir des vins de Bordeaux, selon moi :

  • Concernant les vins rouges : ce sont des vins généralement assez puissants, charnus soit sur le fruit brut (noir ou rouge) (orientez vous davantage vers les Côtes de Blaye ou Côtes de Bourg), soit plus typique de Bordeaux, sur le bois, les tanins, des odeurs et des arômes un peu toastés, fumés (Médoc, Saint Emilion…)
  • Concernant les blancs : pour les secs, l’Entre-Deux-Mers est l’appellation la plus classique, un vin vif, frais, sur des notes de fleurs blanches et/ou d’agrumes en général. Il se marie très bien avec les fruits de mers. Les moelleux et liquoreux sont très bien représentés en Sauternes (entre autres). Ils sont sur le sucre, la confiture (parfois trop), on peut trouver des notes de  miel, de fruits jaunes comme le coing ou la mirabelle ou encore des notes de noix. Ces vins accompagneront toujours très bien un foie gras, des plats épicés pour les plus légers ou des fromages comme du Roquefort sur du vieux Sauternes.

 vert-de-vin-portes-ouvertes-sauternes-barsac-2

 

Beaujolais

Rouge. Acidulé. Léger.

Bien connu grâce au « Beaujolais nouveau », ce vin de l’année à boire avec une petite assiette de charcuterie. Mais il y a aussi le Brouilly, le Morgon, le Régnié et l’appellation Moulin à vent. Cette région est donc principalement connue pour ses vins rouges. Le cépage principal est le Gamay. Il donne des vins facile à boire, chaleureux et fruités, peu colorés et peu tanniques. Les vins de Gamay ont un côté acide pour un vin rouge, ce qui les rend très rafraîchissants, acidulés. Ils sont le plus souvent à boire jeune, et peuvent être dégustés frais, ce qui en fait des vins rouges parfaits pour l’été. Le Gamay produit des vins très fruités et aux arômes typiques de bonbon anglais et de banane.

 ceci-n-est-pas-une-banane-2011-chateau-des-bachelards1

Bourgogne

Rouge. Fruit. Puissance. Chaleur & Blanc. Gras. Acidulé

Le pinot noir (pour le vin rouge) et le chardonnay (pour le vin blanc) sont les cépages rois de Bourgogne. On retrouve des noms très connus comme Romanée-Conti, Chablis, Nuits-Saint-Georges, Pommard, Beaune et beaucoup d’autres. Les vins rouges se révèlent assez puissants  avec pourtant un faible degré d’alcool. Ils ont des expressions de petits fruits rouges ou noirs (fraise des bois, cerises noires, cassis) au nez et au goût. C’est un vin désaltérant et gourmand. Ces vins s’accordent très bien avec des grillades ou des assiettes de charcuterie. Les vins blancs, à base de chardonnay principalement, sont un peu gras avec une bonne acidité, peu aromatiques. On peut retrouver des sensations et des arômes de beurre, de noisette et d’amande. On le sent facilement une fois le verre vide. Ce type de vin est très agréable sur des poissons ou de la volaille à la crème.  

Jura

Blanc. Aromatique. Atypique.

Le jura est réputé principalement pour ses vins blancs :

  • le fameux vin jaune (facilement reconnaissable dans sa bouteille appelée le clavelin de 62cl). Le vin jaune accordé au fromage Comté est un régal!
  • Et le vin de paille, un vin blanc moelleux aux techniques de vinification très originales. (on pouvait en trouver dernièrement à La cave 106, rue Cardinet dans le 17ème, où le gérant se fera un plaisir de vous expliquer les processus de production de ces vins). On retrouve plus facilement en vente des appellations plus connues comme les Côtes du Jura, l’Arbois et l’Etoile.

On trouve du vin rouge du Jura, le plus souvent issu d’un cépage Poulsard par exemple (voir article du site). Couleur pastel, on pourrait le confondre avec un rosé. Il a des expressions olfactives atypiques de sous-bois. En bouche, on peut retrouver des notes de prunes. Ce vin est frais, complexe mais facile à boire. Pour les blancs, c’est le Savagnin qui prédomine. Il apporte la complexité, la finesse, et des arômes puissants de noix pour le vin jaune en particulier. Les vins blancs du Jura ont des expressions principalement florales pour la plupart. Je vous les recommande sur des tartes salées, gratins ou poissons grillés. C’est aussi tout simplement surprenant avec une fine tranche de jambon de pays et avec le fromage !

jaune2001

Languedoc-Roussillon

Rouge. Très aromatique. Fruité. Epicé.

  Les vignobles du Languedoc-Roussillon offrent, entre autres, des cépages grenache et syrah pour des vins typés comme le Fitou, le Corbières ou le Saint Chinian… Cette région produit principalement des vins rouges mais on y trouve aussi beaucoup de vins doux naturels comme le Maury, le Rivesaltes (voir articles) et le Banyuls. Sur les desserts ou en digestifs, ces vins très aromatiques et sucrés sont parfaits. Les vins rouges offrent une complexité aromatique fruitée, épicée (cacao, café, tabac, caramel) et quelques tannins. Peu marqués par l’acidité, ils sont plutôt charpentés et possèdent un degré d’alcool élevé, typique des vins du sud ! Ces vins se marient plutôt bien avec  des plats forts en goût, sur des viandes rouges. Evitez peut-être les plats en sauce, ca provoque un accord plutôt lourd selon moi.  

Loire

ROUGE . LEGER . FRUITE . FRAIS & BLANC . VIF . MINERAL . FLORAL.

On trouve des vins de toutes sortes dans la région Val de Loire. Avec une telle diversité c’est donc un peu délicat de faire ressortir une dominante. On trouve principalement des vins blancs secs et doux (45%) mais aussi des rouges surprenants (23%) et des rosés (21%). Parmi les vins jouissant d’une certaine notoriété on peut citer le Chinon, le Vouvray, le Pouilly-Fumé, le Sancerre, le Cherveny, le Saumur… La plupart de ces vins, blancs secs et rouges, ont la particularité d’être relativement léger, frais et vif. On leur trouve souvent des sensations très minérales (sensations certes assez complexe à déceler mais c’est comme si vous suciez un caillou ^^ ). Pour ceux que je connais, pour en avoir dégusté :

  • Chinon offre des sensations pétrolées (ne vous affolez pas en lisant ça, c’est normal ^^ c’est un arôme atypique mais agréable).
  • Cheverny, très léger et sur le fruit rouge, idéal pour les gens peu amateurs de vin rouge.
  • Pour les blancs, j’ai pu boire un Sancerre blanc qui offrait des notes d’agrumes, de fleurs blanches et en s’ouvrant des notes minérales. Vif et acide, c’est un vin relativement long en bouche, parfait sur des fruits de mer !
  • Le Pouilly-fumé peut avoir des notes végétales comme si vous étiez à côté d’un carré d’herbe fraichement coupée et minérales en passant par le floral et le fruit. C’est un vin très complexe.

lechatsancerrebis-640x480

Provence

Rose. Frais. Parfumé. Acidulé

La Provence est le berceau antique de la viticulture française. Bien que réputée pour ses vins rosés, les vins rouges et blancs sont bien présents et excellents. Restons néanmoins sur les rosés. On peut distinguer 2 types de rosés :

  • Des rosés structurés, avec un peu de matière comme les rosés de Bandol.
  • La plupart des rosés plus « traditionnels » sont parfumés (des notes de rose), fruités et acidulés. Ces  vins frais sont parfaits pour l’été. Ils se boivent généralement jeunes  sur des salades, grillades ou juste en apéritif.

Rhône

ROUGE . PUISSANT . AROMATIQUE . COMPLEXE . EPICE

La star du Rhône est sans aucun doute, le Châteauneuf du Pape. Mais on trouve aussi la Côte Rôtie, le Vacqueras, le Ventoux, les « traditionnels » Côtes du Rhône et beaucoup d’autres… Le vignoble du Rhône possède une diversité de sols impressionnante. C’est grâce à cette diversité que de nombreux vins d’appellations côtes du Rhône ont vu le jour ! La vallée du Rhône est constituée de 2 principaux cépages : le Syrah et le Grenache (comme en Languedoc). Ils produisent des vins rouges charnus, puissants et épicés. Quand on déguste des vins de la vallée du Rhône, on devine au fond du verre des baies gorgées de soleil ! Ils offrent une grande complexité aromatique (les arômes peuvent aller du fruit rouge aux notes chocolatées) et des tannins très fins. On peut aussi avoir des arômes de cerise noire, d’olive noire et de garrigue (ces paysages sauvages qu’on retrouve en Corse par exemple), en particulier sur les vins à dominante Grenache. Ces vins rouges vont en général très bien sur des viandes cuisinées (de l’agneau rôti par exemple ou du porc au curry).

aromas

Savoie

ROUGE . LEGER . COMPLEX . SOUS-BOIS . PRUNE & BLANC . DESALTERANT . MINERAL

Ce petit vignoble peu connu niché près des Alpes offre des vins très intéressants. On y trouve des cépages avec beaucoup de goût, avec des notes dominantes de sous-bois, de la mousse en forêt. On y trouve aussi, souvent en fin de bouche, des notes de fruits rouges et noirs mais aussi de prune. C’est un vin complexe et étonnant. Pour le vin blanc, en Savoie c’est le cépage de Jacquère qui domine (avec 58%). C’est aujourd’hui l’accord inévitable avec la fameuse fondue savoyarde ! C’est un vin blanc facile à boire, agréable, frais, fruité et très désaltérant. Très clair, on lui trouve des notes de fleurs blanches et/ou d’agrumes. C’est un vin généralement minéral, perlant et donc très rafraichissant. Il accompagne donc très bien des fruits de mer mais aussi des fritures et surtout des plats à base de fromage (fondue, raclette…) qui feront le bonheur des skieurs ! 🙂      

Sud-Ouest

Rouge. Puissant. Charnus & Blanc. Doux. Miel

Le vignoble du Sud Ouest est essentiellement connu grâce aux vins de Bergerac, Madiran, Cahors, Jurançon, Fronton, Marmandais et Gaillac. Cette région offre une grande diversité de vins, il est donc difficile de les catégoriser. On y trouve des vins d’une belle complexité, assez charnus. Ils sont souvent confondus ou mêlés (par erreur) aux vins de la région de Bordeaux. Sur les vins rouges (80% de la production), on peut citer le Cahors et le Madiran. Ce sont des vins puissants, charnus ou on peut trouver « à boire et à manger », avec de la matière. Souvent âpre jeunes ils se bonifient après quelques années en cave. On leur trouve souvent des notes d’épices, de café/torréfaction et de fruits noirs. Ils sont idéals sur du confit de canard ou du cassoulet. Pour les blancs, on connait principalement les Jurançons et Monbazillacs. Le Jurançon doux est un vin doré aux arômes de fruits exotiques et de miel. Il peut vieillir pendant très longtemps. Le Monbazillac, en vieillissant, se rapproche des vins de Sauternes, avec des arômes de miel, de coing ou d’abricot. Ces vins se marient très bien avec des poissons gras et de la viande blanche pour les plus secs mais aussi sur un foie gras ou du roquefort pour les plus moelleux.

 

 

Vocabulaire utile 😉

la technique d’élevage :  regroupe l’ensemble des opérations réalisées sur le vin entre la fin de la fermentation alcoolique et la mise en bouteille. Elle pourra se faire, par exemple, en barrique pour les vins de Bordeaux.

un vin charpenté : c’est un vin avec de la matière et de la puissance.

un vin pétrolé : on peut assimiler cette sensation à des arômes ou odeurs chimiques comme la peinture, le solvant ou le goudron. Cela n’en fait pas un vin moins bon, mais ça le rend souvent plus complexe.

laisser le vin s’ouvrir : laisser le vin à l’air pour qu’il révèle toutes ses qualités olfactives et gustatives. On dit à l’inverse, qu’un vin est fermé quand on a du mal à sentir son odeur et son goût.