Beaujolais et plus encore

« Le Beaujolais nouveau arrive ! » Vous êtes tous familiarisés avec cette phrase.

C’est normal, on l’entend chaque année le 3ème jeudi de Novembre.

Mais saviez-vous qu’il n’y a pas que le « Nouveau » dans la région du Beaujolais.

Beaujolais_Wine_country (1)En effet, sur cette petite région viticole située entre la Bourgogne et la Vallée du Rhône, on trouve l’appellation Beaujolais et Beaujolais Village mais aussi 10 autres crus :

Brouilly

Chénas

Chiroubles

Côte-de-Brouilly

Fleurie

Juliénas

Morgon

Moulin-à-Vent

Régnié

Saint-Amour

Ce sont des vins de caractère, puissants, opulents et tanniques.

Les vins du Beaujolais ne sont d’ailleurs pas forcément rouges : il existe des crus de garde des trois couleurs (même un primeur rosé, produit en très petite quantité).


Mais quel est le secret du Beaujolais Nouveau pour sortir avant les autres ?

1 – grâce à sa fabrication

vigne (1)

Le Beaujolais Nouveau est fabriqué exclusivement à partir du cépage de gamay*. Ce vin aromatique et fruité, est produit par vinification dite « beaujolaise », spécifique à ce vin. La grappe est vinifiée entière (ni pressée, ni foulée). La macération est très courte, de 4 à 5 jours maximum en cuve inox. C’est une étape délicate, qui révèle un savoir-faire unique : un vin tiré de la cuve trois heures trop tôt sera trop léger et sans couleur ; si, au contraire, il y a trois heures de trop, le vin nouveau sera marqué par des tanins plus durs.

2 – grâce à un décret de 1951

Le Beaujolais Nouveau est ce que l’on appelle un « vin primeur** », c’est à dire un vin de l’année en cours. Habituellement, les vins récoltés pendant l’année ne sont mis sur le marché que le 15 décembre. Mais en 1951, l’Union viticole du Beaujolais a demandé la possibilité de vendre ses vins « en primeur », avant cette date. Demande qui aboutit le 13 novembre 1951, pour le 3ème jeudi de Novembre.

Il a été le premier vin à lancer la mode du « primeur ».

23694-650x330-de-la-vinge-au-verre-paylessimages--fotolia (1)

Comment trouver un bon Beaujolais Nouveau ?

Il n’y en a pas qu’un seul, on compte près de 2.500 beaujolais nouveau et beaujolais-villages différents mis sur le marché chaque mois de novembre.

Le Beaujolais Nouveau est un vin gouleyant, aromatique et très fruité (fraise, framboise…), il a une structure en bouche fine et discrète.

La pulpe du fruit est très présente. Au nez, vous retrouvez des arômes de fruits rouges frais, comme la fraise, le cassis, la groseille et la framboise. Dans le verre, sa robe presque violette est brillante.
Vous pouvez également vous en remettre à son prix : on trouve de très bonnes bouteilles entre 5 et 6 euros.

 

Doit-on le boire immédiatement ?

Le Beaujolais Nouveau n’est pas un vin de garde. Ne le conservez pas pendant cinq ans ! Mais ne vous sentez pas pour autant obligé de le boire la semaine de sa sortie : il ne se périme pas dans les sept jours ^^, ni même dans les mois. Vous pouvez garder une bouteille pour Noël. Vous pouvez le conserver (dans de bonnes conditions) maximum 2 à 3 ans.

 

Comment le déguster ?

Il s’accorde très bien avec les huîtres. Servez-le sur des grillades, lors de vos premiers barbecues au printemps prochain ! Savourez-le avec les plats traditionnels lyonnais (charcuterie) ou une raclette. La fraîcheur du vin vient contrebalancer le côté gras de ces mets « réconfortants » 😉 . Il s’accorde aussi avec des petits fromages de vaches, de chèvres et ce que l’on appelle les « cochonailles lyonnaises » donc toutes sortes de pâtés.

Il est servi traditionnellement dans le « pot » de 46 centilitres dans les bouchons lyonnais ou les bistrots parisiens. Mais aussi dans un cocktail lyonnais appelé « le communard », un mélange de Beaujolais et de crème de cassis.

 

Et dans le monde ?

Les principaux consommateurs de Beaujolais Nouveau dans le monde sont les Japonais et les Américains.

Cinq-choses-que-vous-ignorez-surement-sur-le-Beaujolais-nouveau (1)

– Au Japon

Grâce au décalage horaire, les Japonais, plus grands fans du Beaujolais à l’étranger, sont les premiers à goûter le vin nouveau chaque année (16h, heure locale). Ils n’hésitent d’ailleurs pas à ce baigner dedans pour fêter l’évènement.

– Au Etats-Unis

Le Beaujolais Nouveau arrive au moment idéal pour Thanksgiving (dernier jeudi de novembre). Il accompagne à merveille leur dinde 😉

 

Pour conclure, le Beaujolais Nouveau est un super produit marketing international. Il a auparavant fait les frais d’une mauvaise réputation qui n’est aujourd’hui plus du tout justifiée. Donc régalez-vous en Novembre ! 😉 (toujours avec modération bien sûr)

 

* gamay : cousin génétique du pinot noir, très cultivé en Bourgogne : il apporte des arômes de cassis, fraise, framboise, cerise, pointes d’épices et de réglisse

** primeur : L’achat en primeur consiste à acheter 2 ans à l’avance des grands crus qui sont conservés par les châteaux ou domaines jusqu’à leur libération.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *